Valse avec les aurores boréales

La Laponie finlandaise est le pays des skieurs de fond et le village lapon Ylläsjärvi, l’un des plus beaux spots pour observer les aurores boréales.
Aurore boréale
Aurore boréale

Chevauchant quatre pays (Norvège, Suède, Finlande et Russie), la Laponie est une région qui se trouve en grande partie, au-dessus du Cercle Polaire Arctique, là où les chances d’observer l’un de ces spectacles uniques et inoubliables sont optimales.

Situé au bord d’un lac, Ylläsjärvi est un village lapon aux portes de Pallas-Yllästunturi, troisième des plus grands parcs nationaux de Finlande.

Ce rendez-vous des passionnés de la glisse offre des pistes incomparables pour tout amateur de randonnée : balades en traineau à rennes, en raquettes ou ski de fond et safaris à motoneige sont ici légion.

Un point de rencontre qui n’a pas échappé à notre couple de voyageurs, amoureux de la nature.

Ici il est indispensable d’avoir des skis pour tout déplacement au moins six mois par an ! Aussi ont-ils décidé de tout mettre en œuvre pour profiter de tous les plaisirs qu’offre la beauté de la nature lapone…. car, en effet, faut-il encore pouvoir se déplacer quand on est en fauteuil roulant….

Qu’à cela ne tienne ! Le choix du village d’Ylläsjärvi, station située au pied des pistes n’est pas anodin comme on va le voir

Bien avant son départ,  Hughes Heraud relève le défi et s’attèle à la fabrication d’une paire de skis maison, équipement obligatoire pour pouvoir randonner avec son épouse en fauteuil.

L’ouvrage est réalisé grâce à l’idée d’utiliser des skis d’enfant sur lesquels sont posées des cornières qui emboîtent les pneus et fixent ainsi les roues du fauteuil roulant en toute sécurité. Après quelques heures d’huile de coude, le tour est joué ! Il est temps maintenant de passer à l’acte et de tester sur le terrain ce qui a été fort bien pensé…

 

 

Pour la première fois, ils s’élancent avec enthousiasme pendant 4 jours, à raison de 4h-5h de randonnée par jour pour un total de 50km parcourus dans des paysages carte postale recouverts d’un blanc manteau. Et peut-être sur les traces de quelques renards, lièvres, rennes, hermines ou visons qui nichent au cœur ces forêts traditionnelles avec un peu de chance.

« C’est très agréable et très doux car on glisse sur la neige. L’avantage d’Ylläsjärvi, c’est que les pistes sont plates. Ainsi le fauteuil ne tressaute pas rendant la balade très confortable. Une expérience unique qui a été au-delà des nos espérances ! »

Grâce à leur ingéniosité et à leur inventivité, ils ont circulé en toute facilité sur la neige et visité le village de glace : peu tassée, la neige avait fondu et sans cet équipement les roues du fauteuil se seraient enfoncées empêchant tout déplacement.

Yllasjarvi est au pied des pistes. Et pour comble de bonheur, la navette qui relie le village à la station est, quant à elle, parfaitement adaptée. Le bus équipé d’une plateforme élévatrice présente un espace dégagé pour monter en fauteuil roulant.

Passer de la contemplation à l’émerveillement en se ressourçant dans l’immensité du ciel bleu de l’arctique : c’est accessiblement possible !

Promis, la prochaine fois on fera une partie de pêche ou du canoë-kayak car la Laponie se visite en toute saison.

 

© photos : Hughues Héraud